google

«Google a finalement admis ne pas respecter la vie privée. Les gens devraient le prendre au mot. Si vous vous souciez du caractère privé des échanges email avec vos correspondants, n’utilisez pas Gmail.»

Un utilisateur de service d’emails «ne doit pas s’attendre au respect du caractère privé de ses informations s’il se tourne volontairement vers un tiers» pour acheminer sa communication.

Cette bombe est issue d’un document transmis par Google à la justice américaine.

Dès 2009, à la question d’un journaliste «les gens considèrent Google comme leur ami le plus digne de confiance. Ont-ils raison?», le PDG de Google Eric Schmidt avait répondu : «S’il y a quelque chose que vous ne voulez vraiment révéler à personne, vous ne devriez peut-être pas faire cela en premier lieu». Il avait rappelé que l’entreprise était soumise aux Etats-Unis au Patriot Act, et que des informations d’utilisateurs pouvaient de ce fait être transmises aux autorités américaines.

ONG Consumer Watchdog, Slate 15 août 2016

Yahoo a également adoté le système de scan automatique des emails pour sa messagerie pour mieux connaître les aspirations de ses utilisateurs et leurs proposer de la publicité contextuelle.
The International Business Times 21 juin 2013