Intel supprime 12 000 emplois dans le monde soit 11% de son effectif global.

La France perdra 750 emplois, 5 centres de recherche  et de développement seront fermés, leur activité transférée aux Etats-Unis ou en Chine.

Ce plan est destiné à économiser 1.4 milliard de dollar par an afin de conserver sa rentabilité alors que les ventes de PC baissent.

Les Echos 1er juillet 2016

Pour construire sa centrale solaire photovoltaïque d’Arsac , à 20 km au nord de Bordeaux, SolaireDirect fait travailler des ouvriers hongrois pour 2,22 euros de l’heure.

Les ouvriers, sont employés par la société hongroise OLP-Tech, sous-traitante d’Eiffage, travaillaient 11 heures par jour, 6 jours sur 7 «dans des conditions contraires au Code du Travail » selon la Préfecture de Gironde qui a suspendu l’activité de construction en attendant le jugement de l’affaire.

« Une rémunération sur une base quotidienne de 8 heures pour une durée effective de travail de 11 h 30, 6 jours sur 7 ; salaire de 2,22 € par heure effectuée » qui « porte une atteinte grave aux salariés eux-mêmes, à la loyauté de la concurrence et aux finances publiques » selon le communiqué de la Préfecture.

Le salaire mensuel est de 344 euros en Hongrie et de 1445 euros en France.

La centrale a une puissance de 83 MW sur 160 hectares de terrain, représente un investissement d’environ 80 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 9 millions d’euros par an.

Préfecture de Gironde, Sud-Ouest 26 novembre 2014

Le voyage d’un flacon de parfum Burberry

Les flacons du parfum Burberry sont fabriqués en France, puis effectuent un aller-retour de 20 000 km pour être décorés en Chine, une économie de 50% sur les quelques euros du coût de revient de cette étape. Avant de revenir en France pour être emballés.

Le grand bazar mondial 2005

En Californie, affichage obligatoire des cancérigènes dans les cosmétiques

Une nouvelle loi de l’Etat de Californie oblige les industriels à divulguer les composés cancérigènes, cancérigè­nes possibles, ou ceux susceptibles d’avoir un effet sur la reproduction ou le développement.

Les industriels, par leur associa­tion Cosmetic, Toiletry, Fragrance Association, ont répondu que cette loi est « dommageable » et qu’ « elle ne contribuera pas à améliorer la sécurité du public ». L’analyste David Steinberg résume la position de l’industrie : « La Californie a perdu des emplois dans le secteur des cosmétiques depuis près de 20 ans. Cela va s’accélerer ».

Etude de 14 000 produits cosmétiques, contenant 10 500 molécules chimiques, par l’Environmental Working Group, Ms. Houlihan, Voice of america, 19 Octobre 2005